Le banc des Amis en Pays Mahésien entrez amis
bonjour, vous êtes arrivés sur un forum créé par des amis qui accueillent très volontiers tous ceux qui aiment discuter (culture, politique, justice...) partager leurs travaux (loisirs créatifs, photos, voyages, bricolage...), raconter leurs voyages, leurs lectures, leurs goûts musicaux ...Si vous avez un peu de temps, rejoignez-vous, une simple demande que l'administrateur acceptera et vous ferez partie de notre grande famille. Merci d'avance et à très vite.

Jusqu'où s'arrêteront ils ?

Aller en bas

Jusqu'où s'arrêteront ils ?

Message  mahévane le Ven 2 Fév 2018 - 15:17

Un musée décroche un tableau de femmes nues pour lutter contre le sexisme.




Politiquement correct. A la place, le musée anglais invite ses visiteurs à écrire leur position sur des petits papiers.
La Manchester Art Gallery, un musée anglais, a décidé de décrocher le tableau « Hylas et les nymphes », peint par le Britannique John William Waterhouse au XIXème et représentant des femmes nues en train de se baigner, pour lancer un débat sur le sexisme, rapporte Slate.


A la place, une feuille explicative indique désormais : « Cette galerie présente le corps des femmes soit en tant que "forme passive décorative" soit en tant que "femme fatale". Remettons en cause ce fantasme victorien ! Cette galerie existe dans un monde traversé par des questions de genre, de race, de sexualité et de classe qui nous affectent tous. Comment les œuvres d'art peuvent-elles nous parler d'une façon plus contemporaine et pertinente ? »


Dans le cadre de ce débat, les visiteurs sont invités à rédiger leur opinion sur la représentation des femmes en peinture sur des petits papiers puis à les coller. Mais pour l’instant, ils en ont surtout profité pour exprimer leur mécontentement et accuser le musée de « censurer » sous prétexte de « contextualiser ». Une pétition a même été signée par plus de cent personnes, qui réclament le retour du tableau et dénoncent une « censure politiquement correcte ».

La peinture préraphaélite est exposée dans une salle intitulée « Recherche de la beauté », qui rassemble des œuvres représentant de nombreuses femmes dénudées. « Or pour Clare Gannaway, la conservatrice à l'origine de cette initiative, le titre est gênant car il s'agit seulement d'artistes hommes qui s'intéressent à des corps de femmes », précise Slate.


La conservatrice militante explique même que le mouvement féminin #MeToo a influencé sa décision. Plus surréaliste encore, le retrait du tableau se veut une performance artistique. En attendant, les reproches fusent. Même le critique d’art du quotidien britannique progressiste The Guardian, Jonathan Jones, a raillé cette initiative, qualifiée de « geste stupide ».
avatar
mahévane

Messages : 5976
Date d'inscription : 03/04/2011
Age : 61
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où s'arrêteront ils ?

Message  mahévane le Ven 2 Fév 2018 - 15:18

Si je n'avais pas reçu une certaine éducation je dirais volontiers " mais où s'arrêtera la connerie ?"
avatar
mahévane

Messages : 5976
Date d'inscription : 03/04/2011
Age : 61
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où s'arrêteront ils ?

Message  matriarche3 le Lun 5 Fév 2018 - 23:48

L'Angleterre aussi puritaine ???
avatar
matriarche3

Messages : 5046
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où s'arrêteront ils ?

Message  mahévane le Mar 6 Fév 2018 - 9:32

Il semblerait qu'ila aient de bons restes !
avatar
mahévane

Messages : 5976
Date d'inscription : 03/04/2011
Age : 61
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où s'arrêteront ils ?

Message  matriarche3 le Dim 18 Fév 2018 - 17:42

Ma fille Françoise m'a envoyé ce mail il y a quelques jours:

Quand tu arrives à la gare et qu'une dame te met des petits choclats dans la main en te disant "Kleine chocolaatjes voor Valentijn Mevrouw" , (petits choclats pour sint Valentin) tu dis "Dank u" (merci)et tu les mets dans ta poche sans y faire attention parce que tu es pressée.
Ce n'est qu'au retour que je les ai pris en main pour réaliser... que c'est une pub électorale pour la NVA. J'avoue que mes convictions politiques ne vont pas jusqu'à jeter du chocolat, mais quand même... (cela dit, le dessin du Lion de Flandre inscrit dans un cœur est bien réalisé)
p.s. les chocolats étaient délicieux.
avatar
matriarche3

Messages : 5046
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où s'arrêteront ils ?

Message  mahévane le Lun 19 Fév 2018 - 11:23

personnellement, je pense que j'aurais jeté les chocolats, non à cause de leur but politique mais surtout parce que je ne sais pas ce qu'il peut y avoir dedans.
avatar
mahévane

Messages : 5976
Date d'inscription : 03/04/2011
Age : 61
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où s'arrêteront ils ?

Message  matriarche3 le Lun 19 Fév 2018 - 17:50

Je pourrais te répondre ce que j'ai pensé mais ma fille est gourmande et aime beaucoup le chocolat. Ceci Dit j'aime pas la NVA
avatar
matriarche3

Messages : 5046
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où s'arrêteront ils ?

Message  matriarche3 le Mer 28 Fév 2018 - 18:05

Avec ces politicaillons qui veulent féminiser tout ...


Un texte précurseur de Jean-François Revel. ( 1924-2006 )



Il aurait pu être écrit aujourd'hui en réponse à "l'écriture inclusive".

Le sexe des mots.....



"Byzance tomba aux mains des Turcs tout en discutant du sexe des anges. Le français achèvera de se décomposer dans l’illettrisme pendant que nous discuterons du sexe des mots.

La querelle actuelle découle de ce fait très simple qu’il n’existe pas en français de genre neutre comme en possèdent le grec, le latin et l’allemand.

D’où ce résultat que, chez nous, quantité de noms, de fonctions, métiers et titres, sémantiquement neutres, sont grammaticalement féminins ou masculins.

Leur genre n’a rien à voir avec le sexe de la personne qu’ils concernent, laquelle peut être un homme.

Homme, d’ailleurs, s’emploie tantôt en valeur neutre, quand il signifie l’espèce humaine, tantôt en valeur masculine quand il désigne le mâle.

Confondre les deux relève d’une incompétence qui condamne à l’embrouillamini sur la féminisation du vocabulaire.

Un humain de sexe masculin peut fort bien être une recrue, une vedette, une canaille, une fripouille ou une andouille.

De sexe féminin, il lui arrive d’être un mannequin, un tyran ou un génie.

Le respect de la personne humaine est-il réservé aux femmes, et celui des droits de l’homme aux hommes ?

Absurde !

Ces féminins et masculins sont purement grammaticaux, nullement sexuels.

Certains mots sont précédés d’articles féminins ou masculins sans que ces genres impliquent que les qualités, charges ou talents correspondants appartiennent à un sexe plutôt qu’à l’autre.

On dit: «Madame de Sévigné est un grand écrivain» et «Rémy de Goumont est une plume brillante».

On dit le garde des Sceaux, même quand c’est une femme, et la sentinelle, qui est presque toujours un homme.

Tous ces termes sont, je le répète, sémantiquement neutres.

Accoler à un substantif un article d’un genre opposé au sien ne le fait pas changer de sexe. Ce n’est qu’une banale faute d’accord.

Certains substantifs se féminisent tout naturellement : une pianiste, avocate, chanteuse, directrice, actrice, papesse, doctoresse.

Mais une dame ministresse, proviseuse, médecine, gardienne des Sceaux, officière ou commandeuse de la Légion d’Honneur contrevient soit à la clarté, soit à l’esthétique, sans que remarquer cet inconvénient puisse être imputé à l’antiféminisme.

Un ambassadeur est un ambassadeur, même quand c’est une femme.

Il est aussi une excellence, même quand c’est un homme.

L’usage est le maître suprême !

Une langue bouge de par le mariage de la logique et du tâtonnement, qu’accompagne en sourdine une mélodie originale.

Le tout est fruit de la lenteur des siècles, non de l’opportunisme des politiques.

L’Etat n’a aucune légitimité pour décider du vocabulaire et de la grammaire.

Il tombe en outre dans l’abus de pouvoir quand il utilise l’école publique pour imposer ses oukases langagiers à tout une jeunesse.

J’ai entendu objecter: «Vaugelas, au XVIIe siècle, n’a-t-il pas édicté des normes dans ses remarques sur la langue française ?».

Certes.

Mais Vaugelas n’était pas ministre. Ce n’était qu’un auteur, dont chacun était libre de suivre ou non les avis. Il n’avait pas les moyens d’imposer ses lubies aux enfants.

Il n’était pas Richelieu, lequel n’a jamais tranché personnellement de questions de langues.

Si notre gouvernement veut servir le français, il ferait mieux de veiller d’abord à ce qu’on l’enseigne en classe, ensuite à ce que l’audiovisuel public, placé sous sa coupe, n’accumule pas à longueur de soirées les faux sens, solécismes, impropriétés, barbarismes et cuirs qui, pénétrant dans le crâne des gosses, achèvent de rendre impossible la tâche des enseignants.

La société française a progressé vers l’égalité des sexes dans tous les métiers, sauf le métier politique.

Les coupables de cette honte croient s’amnistier (ils en ont l’habitude) en torturant la grammaire.

Ils ont trouvé le sésame démagogique de cette opération magique : faire avancer le féminin faute d’avoir fait avancer les femmes…’’



Jean-François Revel
avatar
matriarche3

Messages : 5046
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où s'arrêteront ils ?

Message  Pi-Herr le Mer 28 Fév 2018 - 19:15

Excellent texte de Revel.
avatar
Pi-Herr

Messages : 2816
Date d'inscription : 18/04/2011
Localisation : Anjou

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où s'arrêteront ils ?

Message  matriarche3 le Mer 28 Fév 2018 - 22:37

Je trouve aussi c'est pourquoi je lai placé.
avatar
matriarche3

Messages : 5046
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où s'arrêteront ils ?

Message  mahévane le Dim 4 Mar 2018 - 9:42

J'ai remarqué deux pubs où la femme est complètement absente ... C'est un père qui s'occupe de ses enfatns dans la vie de tous les jours, en même temps, il fait la vaisselle ... Pas de femme dans la maison ! ça veut bien dire ce que ça veut dire !
On va passer de tout à plus rien. Comme d'hab.
Après les livres d'apprentissage de la lecture où la mère n'est plus simplement cantonnée à la maison ...
avatar
mahévane

Messages : 5976
Date d'inscription : 03/04/2011
Age : 61
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où s'arrêteront ils ?

Message  matriarche3 le Dim 4 Mar 2018 - 11:30

Tu me parais bien amère Mahé !
avatar
matriarche3

Messages : 5046
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où s'arrêteront ils ?

Message  Ophite le Dim 11 Mar 2018 - 5:31

Autant je suis à fond dans l'égalité homme/femme, autant je trouve que l'on va trop loin dans la censure bête et méchante. Le pire c'est que c'est de l'auto censure.
Egalité oui, bêtise non.

Ophite

Messages : 4
Date d'inscription : 07/03/2018
Localisation : La Réunion

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où s'arrêteront ils ?

Message  mahévane le Dim 11 Mar 2018 - 9:19

Matri,
Amère, je ne pense pas, étonnée peut-être.
Sous pretexte de ne pas assimiler la femme à un objet on l'a effacé carrément dans ces pubs. Dans d'autres supports peut-être aussi.
Comme si en fait nous ne servions à rien.

C'est cette image là que veulent donner les feministes ? C'est cette vision là, de la femme qui n'a aucun rôle, que l'on veut faire passer aux enfants ? Cette déformation est-elle volontaire de la part des hommes ou tout à fait accidentel parce qu'ils n'ont pas réflêchi plus loin que ça ?
avatar
mahévane

Messages : 5976
Date d'inscription : 03/04/2011
Age : 61
Localisation : Isère

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où s'arrêteront ils ?

Message  matriarche3 le Dim 11 Mar 2018 - 11:23

Tu as peut-être raison mais je préfère une publicité où les femmes sont absentes et les hommes qui ont le beau rôle que celle où les femmes sont à demi nues en vantant le produit xyz pour nettoyer le sol, sortir les poubelles et faire rire d'elle.







avatar
matriarche3

Messages : 5046
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où s'arrêteront ils ?

Message  matriarche3 le Lun 12 Mar 2018 - 12:22

J'habite Mariembourg depuis 40 ans mais ma ville natale de coeur c'est Charleroi alors devinez ma réaction devant ce fait divers (pas si divers que ça).



Consternation à Charleroi, on a volé la statue du chien martyr, symbole de la SPA
«Si les auteurs l’ont dérobée pour le métal, ils ne gagneront pas grand-chose. Elle n’a aucune valeur, si ce n’est symbolique.»

C’était la consternation, ce samedi matin, à la société royale protectrice des animaux de Charleroi. Durant la nuit, des voleurs se sont introduits dans l’enceinte du refuge en coupant les fils et ont entrepris de desceller l’œuvre d’art métallique représentant un chien qui trônait à l’entrée du site.
avatar
matriarche3

Messages : 5046
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où s'arrêteront ils ?

Message  matriarche3 le Mer 21 Mar 2018 - 14:19

FRANCE Un Français de 46 ans risque entre deux et quatre mois de prison ferme pour "outrage à une personne chargée d'une mission de service public", rapporte le quotidien Le Progrès.

En excès de vitesse, l'automobiliste a adressé un doigt d'honneur au radar automatique de Saint-Forgeux-Lespinasse avant de récidiver à Bessay-sur-Allier, le 22 mars 2015. Sans doute, se sentait-il habité d'un sentiment d'impunité après avoir modifié la plaque d'immatriculation de son véhicule à l'aide de ruban adhésif. Un stratagème qui n'a pas empêché la police de l'identifier.

Si le conducteur a reconnu les excès de vitesse et payé les amendes, il assure que la cible du doigt d'honneur était... sa compagne. "À ce moment, j'étais en discussion avec elle et j'étais énervé car elle parlait de son ex-compagnon. Le doigt d'honneur lui était destiné." Le maquillage de la plaque est attribué à la personne à qui il a prêté son véhicule la veille de l'incident.
avatar
matriarche3

Messages : 5046
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

Revenir en haut Aller en bas

En Belgique aussi malheureusement

Message  matriarche3 le Ven 23 Mar 2018 - 10:36

Des haut gradés de l'armée ont renoncé provisoirement à leurs fonctions le temps de déterminer si ces colonels et généraux ont caché des informations au ministre de la Défense, Steven Vandeput. Ils ont caché que les F-16 pouvaient encore être opérationnels au moins 6 ans de plus. Et que, donc, il ne faut pas les remplacer tout de suite. Dans l'opposition au parlement, on ne croit plus, ni à la procédure d'achat publique, ni en la capacité du ministre Vandeput de mener la procédure à son terme,



34 avions de chasse et plusieurs milliards d'euros dans la balance. Le ministre de la Défense a toujours voulu faire de ce marché public un modèle de transparence. Mais au sommet de l'armée, des informations pourtant essentielles auraient été dissimulées pour remplacer les F-16 belges le plus rapidement possible. C'est ce que dénonce Georges Dallemagne (cdH). "Il semble bien que des officiers aient tenté de faire acheter à tout prix, le plus rapidement possible, des avions de chasse qui pourraient peut-être continuer à faire le job. Ce sont les officiers qui nous ont menti qui sont aujourd’hui responsables du choix du nouvel avion. Ca na’ aucun sens." Pour le député CDH, la procédure d'achat doit être arrêtée.

La responsabilité du ministre mise en cause
Mais dans l'opposition on estime aussi que la responsabilité du ministre de la Défense est engagée. Pour Benoit Hellings, Ecolo "C’est un véritable putsch démocratique. La Défense a caché un rapport au ministre, et donc au Parlement. C’est très très grave. Le ministre est extrêmement affaibli. Il doit exercer son autorité sur son administration. Il est la personne responsable de ce que son département fait".

Sur cette photo le ministre concerné et le F16 a remplacer


avatar
matriarche3

Messages : 5046
Date d'inscription : 30/06/2011
Age : 83
Localisation : Belgique, province de Namur, Mariembourg

Revenir en haut Aller en bas

Re: Jusqu'où s'arrêteront ils ?

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum